Logo Coronavir.org

Coronavir.org

Site de veille et d'information sur le nouveau coronavirus SARS-COV-2 et la maladie associée COVID-19

Caractéristiques de l'épidémie

Caractéristiques de l'épidémie


Une maladie relativement contagieuse 

La vitesse de propagation de l'épidémie a surpris les spécialistes et responsables politiques. Déclarée fin 2019, elle a entraîné la mise en confinement d'une grande partie du globe seulement trois mois plus tard. 

Cependant, cette maladie ne possède pas un taux multiplicateur très élevé. On estime ainsi que le R0 de la maladie se situe entre 2 et 3, ce qui est élevé, mais pas autant que le R0 du choléra.

L'endiguement de l' fait que certains patients soient asymptomatiques et contagieux et la contagion possible par certaines routes (fécale/orale)  rend l'endiguement de l'épidémie 

L'existence de malades asymptomatiques est sans doute un vecteur important de la maladie. 

Il semble que Sars-Cov-2 soit plus pathologique que son prédécesseur Sars-Cov. En effet, sa protéine spike semble plus efficace pour se connecter au récepteur ACE2 des cellules.

 Epidemiological data from the COVID-19 outbreak, real-time case information

Voir les statistiques et courbes comparatives par pays. 


Un taux de mortalité encore difficile à évaluer 

Le taux de mortalité est le rapport entre le nombre de morts entraînés par la maladie et le nombre de malades

Il est très difficile d'évaluer ce taux pour les raisons qui sont expliquées ci-dessous : 

A. Le nombre de malades est largement sous-évalué 

Seuls sont comptabilisés comme malades les patients détectés positifs, souvent par un test RT-PCR (voir la rubrique). Les chiffres sont très sous-estimés pour les raisons suivantes :

  • Dans nombre de pays les capacités de test sont saturées et nombre de malades présentant des symptômes ne sont pas testés, 
  • Il existe un grand nombre de cas pas ou peu symptomatiques qui ne sont pas testés,
  • La sensibilité des tests RT-PCR est faible et il existe 20 à 30% de faux négatifs.

Voir Epidémie covid > Dépistage et tests


B. Le nombre de morts est sous-évalué 

Un décès ne peut être attribué au COVID-19 que si le patient a été testé positif. Or, dans de nombreux pays, les capacités de test sont saturées. De nombreux malades décèdent sans être comptabilisés dans les statistiques de l'épidémie. 


Effet du climat 

Une page est dédiée à ce sujet. 

Important : Le contenu diffusé sur Coronavir.org ne doit jamais remplacer les conseils d'un médecin ou des autorités de santé locales.